Un bon tuyau pour un concours fumant - R. Cuvelier 44

Les sociétés de fumeurs de pipes furent jadis nombreuses à Lille. Roland Cuvelier illustre ici une anecdote que raconte l’historien Chon dans ses “ Promenades lilloises ” écrites à la fi n du XIXe siècle.

Partager sur :

Google+

Evoquant les estaminets aussi répandus dans Lille que le mal vénitien à la cour du Régent, Chon, au sujet de l’établissement à l’enseigne du “ Roi de Prusse ” qui se trouvait au coin des rues de la Halloterie et de la Baignerie, notait ceci : “ Que le lecteur me permette ici digression qui montrera qu’après une journée d’affaires absorbantes peu propre à amener le rire, le bourgeois de Lille, né jovial, pouvait encore se livrer à une offensive et doucegaité. Il se réunissait tous les soirs, à l’estaminet du Roi de Prusse, un cercle d’habitués qui se divisaient en vieux et en jeunes ; l’établissement était aussi partagé : un premier, espèce de salle soupente, et un rez-de-chaussée. Les vieux, c’est-à-dire les pipes les plus culottées, se tenaient à l’étage ; le rez-de-chaussée était réservé aux jeunes. Ceux-ci, tout frais sortis des classes, aimaient encore à faire des farces d’écoliers. Ils s’amusaient parfois à placer la vaclette* sur des marches de l’escalier de communication en entassant sur la cendre brûlante (brulin) une énorme perruque de tabac dont l’épaisse fumée allait très vite aveugler et asphyxier les fumeurs de là-haut. Je laisse à penser quelle tempête éclatait chez tous ces poumons irrités ! Plus on toussait au-dessus, plus on riait en dessous.

Une plaisanterie qu’on aurait bien du mal à renouveler aujourd’hui ; les établissements sont devenus non-fumeurs et on aurait peine à trouver la vaclette.

* La vaclette, appelée aussi couvet ou vierpot en Flandres, est un pot contenant des braises qui permettait d’allumer les pipes dans les estaminets. Il servait aussi de cendrier et de chaufferette pour les mains.

Texte : La voix du Nord - Dessin : R. Cuvelier



Lire aussi

Mohamed avec Bunker, de Frédéric Héritier - un jour, une oeuvre, un artiste 13Culture

Aujourd'hui, découvrez Mohamed avec Bunker, une des photographies de la boite Le-Noyau édition #1, une œuvre de Frédéric Héritier photographiée pa...

Voir
Fauteuils Eldorado - Sinkié - un jour, une oeuvre, un artiste 10Culture

Aujourd'hui, Sinkié nous fait re-découvrir ses fauteuils Eldorado, créés pour la dernière édition de Lille3000...

Voir
Anne-Marie avec une des sérigraphies de la série Rougir - un jour, une oeuvre, un artiste 11Culture

Dans notre série 'un jour, une oeuvre, un artiste", découvrons aujourd'hui Anne-Marie avec une des sérigraphies de la série Rougir, une œuvre de F...

Voir

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer