La foire au plaisir d’Hellemmes - R. Cuvelier 13

C’est vers la fin des années 1920, à l’origine de la zizanie entre les curés et l’école laïque gratuite et obligatoire, qu’un peu partout dans la région étaient créées des « foire aux plaisirs ».

Partager sur :

Google+

Après guerre, l’ambiance s’était adoucie et les kermesses réunissaient plusieurs centaines de personnes autour de stands associatifs qui proposaient divers jeux, du tir, la loterie lapin, des carrousels et... les buvettes. À l’heure du tout numérique et de la communication dématérialisée, surtout chez les jeunes, ce dessin de Roland Cuvelier nous aide à comprendre comment on pouvait attirer des centaines de jeunes et d’anciens dans la cour d’une école, sur une place ou dans un parc, pour jouer à la roue du bonheur, à la pêche aux canards ou au jeu de massacre…

L’illustration met en scène la traditionnelle kermesse hellemmoise et son cortège emmené par l’Harmonie municipale qui donnait un concert apéritif tandis que les participants mangeaient leurs frites et buvaient leurs bières... On peut y voir le chanoine Roussel à l’arrière plan, ainsi que notre dessinateur qui s’est lui-même représenté devant la maison des artistes hellemmois alors qu’il proposait des caricatures aux visiteurs (années 1960).

Dessin : R. Cuvelier



Lire aussi

Les relay'heures des échanges

L'accorderie Lille-Fives est une structure de l’économie sociale et solidaire implantée précisément dans le micro-quartier « Frémy - Courbet - Rav...

Voir
Plaisir de lire ensembleEnfance et famille

Séances de lectures, temps forts...

Voir
TEMPO !Culture

Conception d’un projet artistique participatif sous la forme d’une résidence avec l’accueil de la cinéaste Camille Gaillard et de la chorégraphe S...

Voir

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer