Un soutien aux associations

Pour soutenir les associations fragilisées par la crise, Lille-Hellemmes-Lomme a voté la création d'un fonds exceptionnel d'urgence et d'accompagnement d'un million d'euros pour 2020. Les associations qui souhaitent en bénéficier peuvent déposer une demande auprès de la Maison des Associations de Lille.

Partager sur :

Google+

Un fonds d’urgence d’un million d’euros 

Ce fonds d'urgence voté par le conseil municipal de Lille-Hellemmes-Lomme contribue à aider les associations lilloises, hellemmoises et lommoises qui font face à des  problèmes matériels, financiers (perte de recettes, surcoût d’activités…), RH (besoins de formation aux gestes barrières, défection de bénévoles) et de fonctionnement (relations avec les adhérents, organisation de conseils d’administration, etc).

Les aides financières peuvent être débloquées dès l’été.

Un premier volet, à hauteur de 350 000 euros, est déployé avec l’appui de la Fondation de Lille.

Après l’été, le reste du fonds sera mobilisé soit directement par la ville, soit à nouveau avec l’appui de la Fondation de Lille.

La ville proposera également un soutien logistique, matériel ou de formation pour aider les associations à faire face aux mesures engendrées par les protocoles sanitaires d’activité.

Une démarche simple pour bénéficier du fonds

Pour bénéficier du fonds, les associations déposent leur demande auprès de la Maison des Associations (consultez le dossier ci-dessous).

L’aide financière est décidée collégialement (élus, associations, Fondation) sur des principes partagés. Le versement est immédiat.

Dépôt avant le 30 août.

Les critères d'éligibilité au soutien

  • Avoir son siège social ou son activité principale à Lille, Hellemmes ou Lomme,
  • L'activité de l'association doit être majoritairement portée par des bénévoles ou des emplois aidés (sauf dérogation)
  • Perte de chiffre d'affaires net lié à la crise sanitaire
  • Difficultés de trésorerie prévisibles sur l'exercice en cours
  • Maintien de contrats de travail ou d'engagements divers malgré les annulations ou reports
  • La demande doit concerner les politiques municipales
  • La ville ne se substituera pas aux désengagements de tiers ou à d'autres aides légales non sollicitées

Photo : Freepik



Lire aussi

Les formations

Depuis sa création en 2007, la Maison des Associations de Lille, Hellemmes et Lomme organise des sessions gratuites de formation à destination des...

Voir
Confinement : des règles simplifiées pour les associationsSanté

Deux ordonnances prises en urgence par le Gouvernement visent à simplifier les règles de fonctionnement des associations, fondations et fonds de d...

Voir

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer