Confinement : Victime de violence familiale ?

Les violences intrafamiliales et conjugales sont en hausse durant le confinement. Vous en êtes victime ou témoin ? Tous les contacts et conseils.

Partager sur :

Google+

Que faire si vous êtes victime ou témoin ?

  • envoyez un texto d’alerte au 114. Les opérateurs préviennent les forces de l’ordre en transmettant les coordonnées de la victime.
  • allez le signaler en pharmacie. C’est un nouveau dispositif : suite à ce signalement, les pharmaciens appellent la police.
  • connectez-vous sur arretonslesviolences.gouv.fr, accessible 7 jours/7 et 24h/24. Des gendarmes et policiers spécialement formés prennent des signalements qui donnent lieu à des enquêtes et des interventions. Une connexion sur ce site ne laisse aucune trace sur l’ordinateur et peut se déconnecter à tout moment.
  • allez au commissariat central de Lille, rue de Marquillies. Il est ouvert pour tout dépôt de plainte.
  • pour des conseils, une orientation, une écoute, appelez les 3919, numéro national d’écoute (qui n’est pas un numéro d’urgence), le 119 Enfance en danger, le 0 800 059 595 Viols Femmes Informations.
  • pour un conseil juridique, appelez le 0320550955, permanence téléphonique gratuite mise en place par les avocats lillois.

Le droit de fuir

Les déplacements pour fuir un conjoint violent sont autorisés même pendant le confinement. Même si cela ne figure pas sur la déclaration, c’est de fait un droit de protection.

L’hébergement d’urgence

En cas de situation extrême, contacter le 115 pour l’hébergement d'urgence. L’État peut réquisitionner des chambres d’hôtel. 



Lire aussi

Coronavirus : Le masque devient obligatoire dans l'espace publicSanté

La préfecture a pris un arrêté ce vendredi 31 juillet imposant aux personnes de plus de 11 ans à porter le masque dans les 95 communes de la métro...

Voir
Déconfinement : Nouveaux horaires pour le cimetièreSanté

Le déconfinement progressif continuant, le cimetière est maintenant ouvert tous les jours.

Voir
Covid-19 : Port du masque obligatoire dans les lieux clos !Santé

À compter du 20 juillet 2020, toute personne de 11 ans et plus doit porter un masque grand public dans les lieux publics clos, en complément de l’...

Voir

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer